ACCUEIL

BCP-EMPLOI

PEJEDEC

C2D

PRISE

RESENTATION

Présentation du BUREAU DE COORDINATION DES PROGRAMMES-EMPLOI

Mot du Ministre

Mot du Coordonnateur

 
 
OFFRES

CONSULTER TOUTES LES OFFRES

VOIR LES RESULTATS DES OFFRES

APPRENTISSAGE

STAGES DIRECTS EN ENTREPRISE

FORMATIONS PROFESSIONNELLES SUIVIE DE STAGE

AIDE A L'AUTO-EMPLOI

OPPORTUNITES D'EMPLOI TEMPORAIRE(THIMO)

 
 
PARTENAIRES

Nos Partenaires

Pourquoi devenir partenaire

Comment devenir partenaire

Devenir partenaire

 
 
ACTUALITES

Presse ecrite

Vidéos

Photos

 
 
RAPPORTS
MARCHES
 
 
 
 
PRESSE ECRITE
 
 
 
 
Lancement par le ministre Sidi TOURE de la création de 1500 jeunes du TONKPI dans le cadre du C2D Emploi
 
Dans le cadre de la mise en œuvre du volet entreprenariat du C2D-emploi , une cérémonie de lancement officiel du sous-projet d'aide à la création des micro et petites entreprises a été organisée dans la ville de Man ce samedi 27 Février au sein de la Préfecture .
cette cérémonie a accueilli tout le corps préfectorale, le maire de la ville de Man et les autorités villageoise en l'occurrence le roi de la ville .

Pour Bamba Adama, coordonnateur BCP-emploi, ce projet s’inscrit dans le cadre du contrat de désendettement et de développement (C2D) conclu entre l’agence française de développement et la Côte d’Ivoire et vise à l’insertion de 18.500 jeunes avec un cout global de 10,200 Milliards Fcfa.

Quant à la région du Tonkpi, ce sont 1500 jeunes de 18 à 40 ans issus des départements de Man, Biankouma, Danané et Zouhan-hounien qui ont été pris en compte pour la création de micro petites entreprises dans le secteur informel (mécanique, couture, coiffure, distribution, transformation de produits alimentaires, etc.

Le cout global pour les MPE de ces 1500 jeunes s’élève à 297 millions FCFA.
Droh Henriette, coordonnatrice ODAFEM a dit sa joie de piloter ce projet qui, selon elle, viendra réduire le taux de chômage grandissant dans la région. Selon elle, la jeunesse doit être mise au travail car c’est à elle qu’appartient l’avenir de demain et la destinée de la Côte d’Ivoire.

Le ministre de la promotion de la jeunesse et de l’emploi des jeunes et du service civique a tout d'abord remercié la republique française à travers l'AFD et a ensuite félicité les jeunes de la région du Tonkpi qui à l’en croire veulent sortir de la précarité pour assurer leur autonomie financière.

« La problématique de l’emploi des jeunes est le fer de lance de la politique du chef de l’Etat. C’est une chance mis à la disposition des jeunes. Et elle vise à soutenir et appuyer les jeunes afin que ceux-ci aient un premier emploi et soient plus autonomes. Ils auront la formation et l’encadrement nécessaire pour parfaire leur insertion dans le tissu social », a-t-il dit.
Pour lui, l’entreprenariat, en dépit des projets d’insertion des jeunes diplômés, doit être cultivé par la jeunesse ivoirienne.

Aux jeunes, Sidi Touré Tiémoko a demandé de prendre à bras le corps ce projet qui leur permettra de prendre une part active dans le développement de la Côte d’Ivoire.
« Vous serez formé et vous aurez votre premier emploi. Vous serez autonomes et vous allez vous prendre en charge. Je vous exhorte chers jeunes jouer pleinement votre partition et à accompagner le gouvernement. Vous contribuerez ainsi à l’évolution d’une génération nouvelle et d’un ivoirien nouveau, vœu cher au président Alassane Ouattara », a-t-il demandé.

Pour sa part le porte-parole des bénéficiaires, Edwige Kouakou a remercié le gouvernement ivoirien qui a, dans son objectif d’atteindre l’émergence, mis la jeunesse au cœur de ses décisions. Toutefois, elle a rassuré les autorités compétentes de jouer pleinement leur rôle dans l’atteinte des objectifs fixés par ce projet.

par le BCP-EMPLOI
 
 
 
 
 
 
 
 
Réseaux sociaux
Facebook
Instagram
Twitter
 
 
 
© Copyright 2012 - 2019 Bureau de Coordination des Programmes Emploi - Tous droits réservés